Ame du CSGB

Interview de Geraldine Coche Administrative U6

• Quel est ta fonction au club ?
Administrative U6.

• Comment est tu arrivé dans le rugby ?
Je suis arrivé au club il y a 34 ans (et oui, cela correspond à mon âge).
Mon papa et mon oncle étaient joueurs au sein du BOC, club ayant fusionné avec le Lancey Sport, ayant donné naissance au CSVB. Mes dimanches étaient réglés par le rythme des matches de rugby.

• Qu’est ce qui t’a poussé à prendre cette fonction ?
Franck MAZUEL, ancien président du club, est venu me voir un jour en me disant : « je n’ai personne pour l’école de rugby, tu voudrais pas venir ? » Ce club ayant bercé mon enfance, et très attachée à cette belle école de rugby qui est la nôtre, j’ai accepté.
J’ai d’abord effectué une saison en solo puis 4 ou 5 saisons (je ne sais plus, le temps passe tellement vite) avec Philippe PANIER. J’ai ainsi pu vivre la naissance de notre superbe tournoi international. Après une pause d’une saison, j’ai réintégré le club en tant que secrétaire de la commission sponsor. En ce début de saison, mon fils ayant attaqué le rugby, j’ai proposé mes services à Alex qui m’a demandé d’assurer l’administratif des U6.

• Quel est ton meilleur souvenir ?
Un certain voyage de fin de saison à Carcassonne… Il a plu tous les jours, nous étions tous fatigués, tendus mais ces trois jours passés loin de chez nous restera pour moi un grand moment de partage et de convivialité.

• Peux-tu résumer le rugby en 5 mots ?
Partage / Convivialité / Solidarité / Emotions / Amitié

• Que représente pour toi le club du CSGB ?
Le CSGB est pour moi une vraie seconde famille, où les différences s’effacent pour faire place au partage.

• Peux-tu résumer notre club en 3 mots ?
Centenaire / amateur / ambitieux

• Pourquoi as-tu accepté de gérer ce collectif ?
Pour transmettre les valeurs qui m’ont été transmises par les anciens de notre club.

• As-tu une anecdote, une histoire, un moment privilégié, concernant ce club que tu souhaiterais partager ?
En ce qui me concerne, chaque moment passé au club est un moment privilégié. En tant que supportrice, le meilleur moment partagé a été la victoire du bouclier des Alpes… (en espérant le revivre prochainement).

• Quel est ton avis sur le rugby amateur et plus précisément sur le rugby pratiqué dans notre région ?
Je pense qu’il est indispensable de préserver le rugby amateur qui représente les vraies valeurs de notre sport.