Les seniors battent le RC Romans

crop_57932ea090e8d_logorcrpbroderie

Les pendules à l’heure …

En ce week-end de passage à l’heure d’hiver, ce sont les Drômois du RC Romans qui se produisaient ce dimanche au stade René Bœuf. Une journée encore estivale malgré l’arrivée des mois d’automne et une assistance très nombreuse au Stade René Bœuf.

Tout commence par une belle opposition entre les équipes réserves, un match plein et plaisant de part et d’autre, et une équipe réserve qui met en place son jeu et montre de belles dispositions face à une équipe Romanaise qui a du mordant.

Le CSGB avec ses deux victoires d’affilées, ne voulait pas céder sur son terrain et enchainait les actions de belles envergures. Malgré un score étriqué à la mi-temps, les Jaunes et Bleus vont réaliser une 2ème mi-temps très solide, voyant même les réservistes mener au score 20 à 5 à la 70ème minute. Un fait de jeu viendra quand même ternir la fin de rencontre ou quelques gifles ont été distribuées, suite à un placage, jugé « cathédrale », par l’arbitre de la rencontre, alors que le joueur de Romans a plongé pour influencer l’arbitre ! Résultat des courses, 2 cartons Rouges pour le CSGB contre un seul à Romans. On déplorera, la perte de deux joueurs sur cartons et un sur blessure … l’infirmerie du CSGB est bien garnie en ce moment et c’est dommage de perdre encore du monde !

Mais après tout cela le rugby, pour une troisième victoire de rang de l’équipe B du CSGB 20 à 12, qui conforte une belle troisième place de sa poule ainsi qu’une troisième place au classement du comité des Alpes. Le challenge va être important dimanche prochain à Méximieux malgré un effectif qui commence à être un peu décimé …

A 15 Heures, l’équipe Fanion faisait son entrée sur la pelouse. Cette fois les visages des joueurs étaient fermés. On sentait que la contre performance de la semaine précédente était encore dans les têtes de chacun, mais que la volonté de remettre le projet en avant était très forte.

Si bien que l’entame de match est très sobre mais bigrement efficace. Les équipes essaient de se tester mais c’est le CSGB qui plante les premières banderilles et après une pénalité lointaine loupée, les Villardiens ont une première occasion de se mettre en route sur une pénal touche. Et c’est de la meilleures des façons que le match va commencer parce que suite à cette touche jouée dans les 10 mètres de Romans, c’est le capitaine Clément CURT qui va aller aplatir le premier essai du match après plusieurs temps de jeu. Jean-Baptiste CARLESSO se chargera de la transformation ce qui donnera d’entrée 7 points d’avance aux Villardiens.

Le RC Romans n’est pas en terre Villardienne pour s‘en laisser conter et on voit rapidement les qualités de cette équipe Drômoise, qui compte dans ses rangs de joueurs de qualités et qui ont évolués sur du plus haut niveau, comme notamment les frères GERIN, deux centres très athlétiques et qui vont venir défier la paire CARLESSO-JOUSSE pendant une bonne partie de l’après-midi. On assiste à une opposition de style puisque Romans est dans le jeu au large et le CSGB crée des brèches par ses avants et alterne le jeu dans les zones.

Mais à l’inverse de dimanche dernier, le CSGB va se montrer plutôt réaliste en concrétisant ses temps forts, comme à la dixième minute ou après plusieurs temps de jeu infructueux sur la ligne de but du RC Romans, c’est Thibaut JOUSSE idéalement placé dans l’axe des poteaux qui va inscrire un joli drop et permettre de creuser un tout petit peu l’écart au tableau d’affichage. 10-0 en faveur du CSGB, mais avec le vent dans le dos, il faut encore scorer pour prendre un peu de marge de manœuvre.

Les Romanais, un poil vexés, se mettent en action toujours par l’axe du terrain en utilisant à outrance la force de pénétration de ses centres, mais la défense des Jaunes et Bleus ne l’entend pas de cette oreille et à chaque tentative de passage en force, les placages sont distribués avec efficacité, mais cependant les Romanais sont sur un temps fort. Si bien que les Villardiens commettent des fautes et à la 29ème minute c’est Remi DAVID, qui sera pris par la patrouille et ira se reposer 10 minutes sur le banc !

On pense alors que Romans, en supériorité numérique va pouvoir rattraper un partie de son retard en acculant le CSGB dans sa moitié de terrain, mais à trop vouloir jouer on s’expose !! Et c’est ce qui va arriver à la 30ème minute de jeu ou Thibaut JOUSSE, va lire correctement le renversement de jeu des Drômois et intercepter une passe pour une course de 80 mètres qui va finir au milieu des poteaux. La transformation par Jean-Baptiste CARLESSO étant une formalité, le CSGB mène 17-0.

Romans prend un petit coup sur la cafetière, mais ne baisse cependant pas les bras et continue de mettre beaucoup de vitesse dans son jeu. A nouveau le RCRP va se faire sanctionner par une pénalité de Jean-Baptiste CARLESSO à la 37ème minute, portant le score à 20-0, si bien qu’en infériorité numérique le CSGB n’aura pas pris un seul point et marqué 10 !

La mi-temps est sifflée sur le score de 20-0 et l’équipe à nouveau au complet. Les consignes sont données aux joueurs et c’est reparti pour 40 minutes.

La deuxième mi-temps commence comme la première mais avec un peu plus d’à propos de la part des Romanais qui essaient de trouver des failles dans la défense Villardienne.

Mais encore une fois, les Drômois vont se faire cueillir sur un judicieux jeu au pied du demi de mêlée Pierre-Marie PICARD, bien suivi par Thibaut JOUSSE Encore lui, venant inscrire son deuxième essai de l’après-midi mais surtout celui du bonus offensif ! La transformation n’est pas réussie mais cette fois, le CSGB est en position très favorable pour gagner son match et prendre un bonus supplémentaire.

Cette fois, il n’y aura pas de flottement dans la gestion du match et l’erreur faite à Roanne ne se reproduira pas, les joueurs sont très ambitieux et l’idée de ne pas prendre de point mais surtout de conforter ce bonus va être le moteur de cette fin de match. Et c’est Quentin ROUX qui viendra inscrire le 4ème essai des Jaunes et Bleus à la 72ème minute, transformé en coin par Jean-Baptiste CARLESSO, pour un score de 32-0.

Plus rien ne sera marqué et les Jaunes et Bleus mettront un point d’honneur à ne pas prendre de point, en défendant bec et ongle cette fameuse ligne de but qui restera inviolée cet après-midi.

Score final flatteur pour nos Villardiens mais une très belle équipe Romanaise qui, à coup sure, fera parler d’elle.

Maintenant les Villardiens vont devoir travailler sérieusement pour aller réaliser une performance dimanche prochain à Meximieux pour consolider le travail effectué.